Comment repérer les fausses informations en ligne ?

Instantanés et en flux continu, les médias sociaux (réseaux sociaux, forums, sites d’avis etc.) favorisent la diffusion d’informations erronées ou mensongères. Il n’est pas rare de partager une nouvelle trop rapidement lue, bien souvent accompagnée d’un titre accrocheur. Pour se protéger des « fake news », il est de la responsabilité de chacun de vérifier les articles et leurs sources et d’avoir un regard plus averti sur sa « consommation » de l’information.

Par définition, les « fake news » sont un type de canulars ou de fausses informations délibérément répandues, que ce soit via la presse papier, les médias de radiodiffusion ou par l’intermédiaire des médias sociaux avec l’intention de tromper pour gagner financièrement ou politiquement. Ainsi, intentionnellement trompeuses et mensongères, les « fake news » sont évidemment différentes des informations satiriques ou des articles de parodie qu’on pourrait lire sur des sites comme legorafi.fr ou encore nordpresse.be

 

Regarder attentivement l’URL

De nombreux sites de fausses nouvelles imitent les sources d’informations authentiques en apportant de petits changements à l’URL. S’il s’agit d’un site internet, regardez l’url de la page qui partage l’info pour identifier le site. Cherchez des indices sur le type de site (site d’info, site d’une instance reconnue, site parodique, site orienté etc.). Ne pas hésiter à revenir sur la page d’accueil et à fouiller dans les zones « contact », « mentions légales » ou encore « qui sommes-nous ? » pour en apprendre plus.

 

Lire attentivement le contenu et vérifier la mise en page

Beaucoup de sites qui publient de fausses informations ont des fautes d’orthographe ou de mises en page maladroites. Il peut être tentant et facile, surtout sur les réseaux sociaux, de repartager une info qui vous fait réagir juste à la lecture du titre ou d’une citation choc mise en avant. Pour vérifier son authenticité, rechercher si l’information se trouve également sur d’autres sites. Il est rare qu’un fait ne soit mentionné qu’à un seul endroit sur Internet. S’il s’agit d’une citation, il suffit de la taper dans un moteur de recherche pour vérifier si elle se trouve également sur d’autres sites et voir ainsi si elle n’a pas été détournée ou sortie de son contexte.

 

Utiliser un site spécialisé dans le « debunkage »

Plusieurs sites internet spécialisés dans le « debunkage » - c’est-à-dire la chasse aux intox – fonctionnent plutôt bien à l’image de hoaxbuster ou de hoaxkiller. Pour vérifier l’information, il suffit d’entrer l’url de l’article dans leur moteur de recherche. Récemment, les journalistes ont lancé « Decodex », un plugin que vous installez et qui vous indique, via une pastille verte ou rouge, la fiabilité de la source. 

 

 

Testez-vous !

Agacé par l’abondance de fausses informations sur les réseaux sociaux, la journaliste Maggie Farley a mis au point une plate-forme qui permet de s’exercer à reconnaître les fausses informations. L’internaute se voit soumettre une série d’articles factices et bien réels, et différencier les vraies informations des fausses en faisant défiler les articles vers la droite ou vers la gauche. Le site est en anglais mais c’est un moyen amusant de vérifier si vous avez bien suivi nos conseils. A vous de jouer !